La sécurité, première des libertés

Ce vendredi 22 janvier 2016, Marie-Christine Dirringer est intervenue en séance à propos du bouclier de sécurité.

http://www.dailymotion.com/video/x3p0jzv

 

 

Madame la Présidente,
Je vous remercie de mettre à l’ordre du jour de nos discussions ce sujet de préoccupation pour les Franciliens qu’est la sécurité.

Les attentats qui ont épouvantablement ensanglanté et endeuillé notre région, et tout le pays , nous impose une réponse forte et cette délibération, présentée sans attendre dès le début de cette mandature, témoigne de la volonté politique de notre majorité à répondre à cet enjeu majeur de sécurité à laquelle nous aspirons toutes et tous.

Madame la Présidente, la sécurité est la première des libertés. Elle crée la confiance mutuelle, nécessaire au vivre ensemble. Nous constatons chaque jour que le sentiment d’insécurité est un poison pour notre société, car il renforce les replis identitaires. Il est un danger car il divise.
Nous devons considérer la question de la sécurité sous tous les aspects qu’elle revêt : l’éducation et la prévention d’abord, la protection ensuite, et enfin, la fermeté face aux actes intolérables.

La forte attente de nos concitoyens en matière de sécurité montre qu’aucune réponse satisfaisante n’a été apportée, jusqu’ici, en la matière. Et cette attente nous invite à l’action.

A la fois par la concertation avec l’Etat et les représentants des autres collectivités locales, notamment les maires, et les forces de l’ordre. Mais aussi par une réflexion sur l’organisation et la mutualisation des informations entre les services concernés. A ce titre, la mise en place d’une police des transports unifiée va évidemment dans le bon sens.

La Région n’est certes pas le seul acteur en la matière, mais elle doit prendre toute sa part dans la protection de ses administrés.

Aujourd’hui, nous devons envoyer un message politique clair pour rassurer nos concitoyens. C’est pourquoi nous vous soutenons, Madame la Présidente, dans votre volonté d’envisager toutes les mesures relevant de notre responsabilité pour assurer la sécurité des Franciliens.

Je vous remercie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email