Soutenons et accompagnons les entreprises en difficulté

Nous apportons notre soutien à la création d’une cellule d’actions et de prévention pour l’emploi en Ile-de-France

http://www.dailymotion.com/video/x3u7vzy

Madame La Présidente,

Vous confirmez, par l’exposé des motifs de ce projet de délibération, la priorité que vous donnez à l’emploi. Ce fut un axe fort de votre campagne et votre volonté de saisir l’opportunité de la main tendue par le gouvernement et de conjuguer nos efforts autour de cet objectif essentiel démontre, s’il en était besoin, le comportement d’une présidente entrepreneure. C’est une nouveauté bienvenue par rapport à la précédente mandature qui nous rassure profondément.

12000 procédures par an concernant des entreprises franciliennes de toutes tailles, un chiffre d’inscriptions à Pole emploi qui affole, des statistiques angoissantes et anxiogènes bref …La mise en place de la cellule de veille et d’accompagnement pour les entreprises en difficulté ou en restructuration  dans notre région et dont les axes de travail ont été exposés par le vice-président Jérôme Chartier représente une bouffée d’espoir pour les acteurs économiques et sociaux concernés par ces problèmes. Elle représente aussi un ballon d’oxygène que nous pourrons transmettre à ces accidentés de la vie professionnelle.

Je ne vais pas refaire l’inventaire des actions, décisions et mises en place concrètes dans le cadre de cette cellule de veille. Elles sont toutes de bon sens, certes énergivores et chronophages mais tel est, entre autre, le défi que la région choisit de  relever sous votre présidence. Nous nous permettons néanmoins d’insister, Madame la Présidente, sur le besoin d’anticipation évoqué. Vous dites, en premier axe de travail de la cellule de veille et d’accompagnement, que cette dernière attendra l’information des services de l’état des licenciements, restructurations ou liquidations judiciaires d’entreprises. Il convient, nous semble-t-il, d’être le plus en amont possible des problèmes structurels ou conjoncturels des entreprises. La vraie démarche efficace, rassurante et encourageante consisterait bien à anticiper ces situations et à motiver et inciter les chefs d’entreprise à contacter cette cellule dès qu’ils sentiront le danger et les difficultés poindrent. Cela même avant  les licenciements ou pire les dépôts de bilan. Cette intervention de la région très en amont des problèmes est essentielle. Cela veut aussi dire que la culture entrepreneuriale  percera clairement les sempiternels blocages ou lenteurs administratives. La réactivité est une force et un espoir. C’est un gage habituel du succès des entreprises et donc de la création d’emploi. L’impact conjugué de votre volonté et de cette culture garantira dans ces conditions la réussite d’un grand nombre de ces actions de veille et de soutien nous en sommes persuadés.

Pour lire le rapport c’est ici RAPCR24-16RAP

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email