Opération « Dessine-moi le Grand Paris de demain »

http://www.dailymotion.com/video/x3zdecg

Madame la Présidente,

Une nouvelle et cinquième strate du millefeuille territorial vient d’être mise en place par le gouvernement avec la création de la métropole du Grand Paris, organisation nouvelle qui se cherche et cherche à exister puisqu’au-delà des quatre compétences obligatoires qui lui ont été dévolues, elle a deux ans pour définir ses compétences complémentaires en lien avec les nouveaux territoires. Avec un périmètre géographique surprenant puisqu’elle n’intègre pas vraiment ce qu’il convient d’appeler la « région parisienne », cette nouvelle structure va ajouter des coûts supplémentaires importants ainsi qu’une complexification des circuits de décision et des relations entre la région et les conseils départementaux, la métropole et les territoires ainsi que les communes.

La priorité devrait au contraire être à la simplification, à la clarification des systèmes de décision et surtout à la réduction des coûts. Par ailleurs, toutes les régions-capitales mondiales se sont développées autour d’une idée simple : un centre fort, la capitale soutenue par une région forte. Ce système a le mérite de la clarté, de la visibilité et surtout de l’attractivité pour nos partenaires, étrangers notamment, à l’inverse du salmigondis territorial, administratif et décisionnel qui vient de se mettre en place.

Comme il est rappelé dans le rapport CR 47-16 la région Ile-de-France avait dès la période 2007-2012 lancé une opération importante pour développer et affirmer la suprématie de notre région-capitale et l’installer dans le groupe de tête des régions-capitales mondiales.

Le lancement de l’opération « Dessine-moi le Grand Paris » d’appel à projets qui porte sur sept thématiques de développement urbain, architectural et paysager, s’inscrit parfaitement dans ce cadre et dans la conformité avec les compétences dévolues à la région.

Ce projet de développement de la région Ile-de-France et de renforcement de son attractivité internationale devra bien sûr s’organiser autour d’un certain nombre de principes.

En matière de développement celui-ci doit s’appuyer sur un certain nombre de règles d’équilibre :

  • La répartition entre les différents territoires qui portent déjà le développement de la région, comme indiqué dans le rapport CR 47-16, sans laisser de côté d’autres zones éventuelles,
  • Le rééquilibrage géographique afin de sortir du problème actuel, conséquence des décisions du passé : l’emploi à l’ouest et le logement à l’est, ce qui n’a fait qu’exacerber les problèmes de transport en région parisienne,
  • L’équilibre entre le développement des zones urbaines, mais aussi rurales qui composent la région,
  • L’équilibre entre les différentes activités qui définissent ce développement : activités agro-industrielles, activités de services, innovation et recherche, transports, énergie, habitat, notamment,
  • Le développement dans une logique durable enfin, en se positionnant comme région leader dans la mise en œuvre des préconisations de la COP 21 et des futures conférences climatiques.

Elue d’une ville du Val-de-Marne qui possède plus de 30 hectares de terrains disponibles, ce projet me semble aussi particulièrement important sur le plan local, dans la mesure où il concerne l’aménagement des zones à urbaniser autour des futures gares du Grand Paris Express. L’Etat a lancé une OIN (ou Opération d’Intérêt National) sur cette zone Chennevières-Ormesson-Villiers-Sucy près de la future gare de Champigny, appelée ex-VDO – Franges de l’A4. La région doit jouer pleinement son rôle afin de définir, en consultation avec les élus de ces villes, un projet d’aménagement harmonieux qui tienne compte de l’intérêt du Grand Paris mais aussi de celui des communes concernées et de leur population en les défendant contre la volonté hégémonique de l’Etat.

Notre région-capitale doit affirmer sa place de leader mondial sur le plan de son attractivité :

  • En ce qui concerne l’Attractivité économique:

Notre région doit aussi bien attirer les sièges sociaux de grandes sociétés internationales que les PME ou les start-up innovantes, à condition de leur offrir les services dont elles ont besoin afin de fonctionner avec efficacité : des infrastructures, avec en priorité les nouvelles infrastructures liées aux nouvelles technologies de l’information et de la communication,  des transports performants et sécurisés, des salariés formés, des sous-traitants et des laboratoires de recherche, ainsi que des zones d’habitation. Les nouveaux pôles de développement devront encore plus tenir compte de cette notion de service clés en main,

  • Sur le plan de l’Attractivité touristique :

Notre région-capitale Ile-de-France doit améliorer encore sa place de leader en tant que destination touristique, que ce soit pour le tourisme d’affaires ou le tourisme de loisirs.

Foires-expositions, conventions internationales devraient être encore plus présentes dans notre région, à condition de développer les infrastructures  (hôtellerie, salles de convention) et les services nécessaires. Ainsi une organisation caritative internationale dont je fais partie n’a jamais pu en 100 ans d’existence organiser sa convention internationale annuelle en région parisienne, faute d’infrastructures adéquates.

Il en va de même pour le tourisme de loisirs. La mise en place d’une liaison ferroviaire rapide, dédiée et sûre entre Roissy Charles de Gaulle et Paris, à l’instar des autres capitales touristiques mondiales, est une nécessité absolue. En ces temps troublés par les attaques terroristes, la sécurité notamment dans les transports et les lieux touristiques est une autre priorité, que vous défendez.

 

  • Concernant l’Attractivité intellectuelle et culturelle :

Notre région-capitale doit aussi affirmer et développer plus avant le rôle prééminent qui est le sien sur le plan de la création intellectuelle et artistique et celui de la culture.

En conclusion, Madame la Présidente, le groupe Centre et Démocrates soutient totalement vos projets dans le cadre de l’opération « Dessine-moi le Grand Paris de demain ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email