Déontologie et transparence : la Région se dote d’une commission de d’éthique

 

http://www.dailymotion.com/video/x4cdri7

Madame la Présidente, chers collègues,

La création de cette commission d’éthique indépendante revêt pour notre groupe du Centre et des Démocrates une importance toute particulière.

En effet depuis la création du Mouvement Démocrate nous n’avons cessé de plaider pour une transparence totale de la vie . publique. Oui, mes chers collègues, les élus de la République, autant, voire même plus que ceux qui les élisent, se doivent d’être irréprochables.

A l’heure de la surmédiatisation et de l’info instantanée, soyez certains mes chers collègues que chacun de nos faits et gestes sont passés au crible et que le moindre faux pas trouve écho chez nos concitoyens. En ces temps de remise en question de l’action publique et politique par certains, chaque dérive ne fait qu’amplifier la contestation à l’égard du monde politique et contribue à la rupture du lien de confiance entre élus et citoyens.

Je crois en nous, je crois en nos élus, quelle que soit leur assemblée d;appartenance. De l’élu rural, maire à temps plein pour défendre son village, au ministre oeuvrant pour le bien commun de notre pays, je défendrai bec et ongles la lutte contre le « tous pourris » souvent adressé à la sphère politique.

Pour autant, et vous l ‘aurez tous remarqué, la défiance envers les élus ne cessent de croitre en France. Elle est parfois légitime. Pas seulement à cause des promesses non tenues, mais         également et surtout à cause du comportement plus que douteux de certains d’entre eux.

C’est parce que je suis un fervent défenseur de l’action politique que je condamnerais avec force tout abus et tout excès de l’un ou de l’une d’entre nous. Dès qu’un élu est pris la main dans le sac, il jette l’opprobre sur l’ensemble des élus. Et ça, pour ceux qui ont fait de l’éthique une valeur morale, c’est tout simplement insupportable.

D’autant plus insupportable que la très grande majorité des élus de la République, tous partis confondus, accomplit son mandat avec conscience et dans l’intérêt général.

Le Conseil Régional d’lle de France peut donc s’enorgueillir, non seulement d’avoir adopté une charte pour une nouvene éthique politique en lie de France, mais de s’apprêter à créer une Commission d’Ethique régionale qui sera composée de 3 membres reconnus pour leur intégrité, leur compétence, leur impartialité et leur intérêt pour le domaine de l’éthique.

Je profite de l’occasion pour saluer le travail effectué par la Commission du règlement qui a revue à plusieurs reprise sa copie dans le souci de doter cette nouvelle commission éthique de statuts ambitieux et pragmatiques. De façon totalement transpartisane,  la  commission du règlement a pris ce rapport très au sérieux. Je me réjouis que nous ayons suivi la quasi totalité des mesures préconisées par l’avis de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Cette commission aura entre autres responsabilités de recueillir et de conserver les déclarations d’intérêts des conseillers régionaux. A ce propos, nous savons tous ici que ces déclarations d’intérêts ne sont pas prescriptives. Mais je vous prie mes chers collègues d’être exemplaires en la matière et de remplir ce document avec la plus grande sincérité. Il en va de la crédibilité de chacun des conseillers régionaux de cet hémicycle. Ne tendez pas le bâton pour vous faire battre. Vous savez parfaitement que les lanceurs d’alerte sauront parfaitement débusquer ceux qui n’auront pas rempli cette déclaration et ne manqueront pas d’en communiquer la liste à la presse avec les conséquences que vous connaissez tous, jetant un peu plus de discrédit sur la classe politique.

Transparence, intégrité, responsabilité et éthique. Je crois que nous devons au moins cela aux franciliens.

J’en appelle donc à ce que l’ensemble des groupes politiques, l’ensemble des conseillers régionaux prenne cet engagement moral très au sérieux. Nous avons ici l’opportunité de redorer un peu le blason de la politique française.

Faire de la politique autrement, renouer avec les Français, cela commence ici et maintenant dans cette institution qu’est le Conseil Régional.

Merci

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email