Pour un fond régional de garantie et de prêts aux TPE

Intervention de Pascal Giafferi en soutien au fonds régional de garantie et prêt croissance TPE

Madame La Présidente, Monsieur Le Vice-Président,

Ce rapport nous présente donc deux dispositifs supplémentaires ou complémentaires, susceptibles de renforcer l’offre de financement en garantie des TPE et PME et cela dans le cadre d’un partenariat renégocié avec la banque publique BPI France. Vous proposez de surcroît, Monsieur le Vice-Président, la création d’un nouveau prêt croissance devant soutenir et aider 1000 TPE par an.

Nous soutiendrons avec enthousiasme ces dispositifs, Madame la Présidente, et nous vous félicitons à nouveau en constatant le caractère entrepreneurial affirmé et confirmé de vos souhaits et de vos décisions en ce début de mandature. Nous partageons avec vous cette détermination que le développement de nos entreprises sera d’évidence l’occasion d’aider la création d’emploi après laquelle nous courrons tous en lle-de-France et bien au-delà.

Vous confirmez donc l’objectif de la majorité régionale de faire de L’Ile-de-France une région entrepreneuriale et de construire la colonne vertébrale de cette priorité donnée au développement économique qui est, au demeurant, au cœur des compétences de notre région. Nous savons, Madame La Présidente, et nous nous en réjouissons, que sans minorer le rôle crucial que BPI France, notre partenaire, joue dans l’octroi de prêts et de financements à destination des entreprises, la région lle-de-France ne se limitera pas à ce seul partenariat et qu’elle développera tout au long de la mandature des politiques ambitieuses qui aideront le tissu économique Francilien.

Les décisions que vous proposez de prendre aujourd’hui concernent des entreprises traditionnellement exclues des dispositifs de financements habituels. C’est intelligent et ce sera efficace. Cela permettra par exemple, et entre autre, d’apporter un soutien réel et concret à des secteurs dits d’avenir notamment celui des énergies cher au groupe du Centre et des Démocrates.

Pour cibler les aspects très parlants de ce rapport, je citerai :

  • L’intervention du Fond Régional de Garantie sur les entreprises de plus de 50 salariés ce qui n’était que très peu le cas auparavant.
  • La mobilisation massive de ce même fond pour les prêts inférieurs à 200 000 euros et dont la décision de garantie peut être déléguée aux banques.
  • Et l’élargissement des secteurs d’activités bénéficiaires du Fond régional de garantie à des activités liées à l’énergie ou à la publicité qui représentent un très fort potentiel de développement.

Enfin, la mise en place d’un prêt compris entre 10 000 et 50 000 euros sur une durée de 5 ans, avec un an de différé de remboursement et sans garantie sur le dirigeant parlera à toutes celles et à tous ceux qui connaissent, peu ou prou, le monde de l’entreprise.

Notre groupe, Madame La Présidente, soutiendra sans réserve ce rapport et se félicite encore une fois de l’ambition affirmée et affichée que vous avez, avec le Vice-Président Chartier, de faire de notre région un exemple pour l’accueil et le développement des entreprises.

Je vous remercie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email