L’électrification de la Ligne P : un symbole pour la Seine-et-Marne

Thi Hong Chau Van, Adjointe-au-Maire de Bussy-Saint-Georges (77), se félicite que l’électrification de la ligne P se concrétise enfin, après 15 ans d’attente. C’est le symbole que la grande couronne ne sera plus la parent pauvre de la politique régionale de transport.

 

Madame La Présidente,

Monsieur le Vice-Président,

Chers collègues,

 

Enfin nous y sommes, et c’est une très bonne nouvelle! L’électrification de la ligne P était un serpent de mer, sur la table depuis 15 ans, et jamais mise en oeuvre, faute de financements. Le projet de travaux peinait à voir le jour alors que ces derniers sont attendus par les 13 500 usagers de la ligne Paris-Provins. Sans compter que le redéploiement des rames permettra d’augmenter le service sur la branche nord vers La Ferté Milon.

L’amélioration des transports est un engagement fort de notre majorité. Nous voulons les moderniser et les sécuriser  afin d’accueillir davantage d’utilisateurs, dans de meilleures conditions.

En tant qu’élue de la Seine-et-Marne, je suis ravie que nous concrétisions aujourd’hui, six mois seulement après notre élection, le financement des travaux d’électrification de cette ligne. Car c’est un engagement de campagne symbolique pour les Seine-et-Marnais, un signal pour tous les habitants de grande couronne: pas un territoire ne doit être oublié ou délaissé.

Ces travaux ont un triple objectif :

  • Améliorer la qualité de service aux usagers de cette ligne
  • Améliorer la qualité de l’air
  • Accroître l’attractivité et le développement de la Seine-et-Marne

Nous saluons donc cette nouvelle stratégie régionale qui prend en compte de la dimension territoriale pour qu’aucun territoire ne doive être oublié et ne soit mis à l’écart des investissements en faveur des transports collectifs ferroviaires.

Je vous remercie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email