« Rendons-nous compte de ce que les associations et leurs bénévoles apportent à notre Région »

Huguette Fouché, membre de la Commission Sports, Jeunesse et Vie associative, a souhaité rappelé devant l’assemblée régionale combien les associations franciliennes et leurs adhérents contribuent au dynamisme de la Région.

Elle s’est félicitée que la proposition de l’exécutif en prenne conscience en les associant à la prévention de la radicalisation et à la promotion des valeurs républicaines. L’Adjointe-au-Maire de Montesson (78) a enfin plaidé en faveur de la relance du chantier du statut du bénévole. 

 

Madame la Présidente,

Monsieur le Vice-Président,

Chers collègues,

Prenant la parole sur le secteur de Monsieur Karam, je dois commencer par féliciter Les Bleus pour leur fabuleuse victoire hier soir ! Que cette joueurs servent d’exemples magnifiques à nos jeunes pour leur esprit d’équipe et leur combativité.

Monsieur le Vice-Président, comme le savez sans doute, pas moins de 13 000 associations sont créées en Ile-de-France chaque année, dont plus du tiers pour dans la culture et l’action sociale. Je crois que nos politiques publiques ne mesurent pas à quel point c’est un atout essentiel de notre société. Elles démontrent aussi le dynamisme dont fait preuve le territoire francilien.

Les nombreux bénévoles qui s’impliquent dans ce réseau dense doivent être félicités et soutenus. Nous devons nous rendre compte du potentiel qu’ils représentent. C’est justement ce que fait ce rapport en les associant à la mission de promotion des valeurs de la République et de prévention de la radicalisation. Les événements tragiques des derniers mois nous ont montré la nécessité de construire un réseau de prévention et de détection de proximité.

Sans ces associations, beaucoup de jeunes et de moins jeunes ne seraient pas suivis et resteraient isolés ou victime de prosélytisme radical. Les bénévoles, et notamment les nombreux retraités qui continuent de s’impliquer pour le bien commun, sont ainsi un maillon incontournable pour la défense des valeurs de la République et de la laïcité.

C’est pourquoi nous devons relancer le chantier du statut du bénévole pour y intégrer le respect de la Charte de la Laïcité et des valeurs de la République à venir. Nous devrons aussi apporter une protection spécifique aux référents régionaux dans le cadre de la formation qui est prévue.

Les partenariats que nous concluront avec les ligues sportives et les réseaux associatifs de jeunesse et d’éducation populaire devront s’appuyer sur une expérience reconnue et incontestée de leurs membres.

Nous vous soutenons pleinement dans votre proposition de promouvoir l’apposition de la devise républicaine et du pavoisement des bâtiments publics. Les drapeaux français et européens témoignent à eux seuls des apprentissages fondamentaux que nous tirons de notre histoire commune. Nous nous sommes d’ailleurs tous rassemblés sous les bannières tricolores hier soir.

Les processus de signalement des cas de radicalisation devront éviter les actes de délations en établissant réseau d’alerte suffisamment claire qui devra être connu de toutes les associations et collectivités locales.

Enfin, la nature exceptionnelle de ce rapport et les propositions qu’il énonce justifierait que la Commission Sports Jeunesse et Vie associative soient associées aux bilan réguliers des actions qui seront menées, et en particulier des signalements. Nous serons également attentifs à l’examen de la Charte de la Laïcité et des valeurs de la République en commission sports avant son passage en commission permanente.

Nous sommes favorables à ce que cette Charte soit à terme affichée dans les locaux des associations recevant du public.

Je vous remercie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email