Charlotte Baelde, déléguée de l’exécutif, s’engage pour les Campus des métiers en Ile-de-France

« Le Campus des métiers doit porter en profondeur l’évolution des liens entre l’enseignement, la formation professionnelle et les entreprises, tout en adaptant l’offre régionale de formations aux besoins et contraintes de l’activité touristique sur notre territoire. »

C’est ce qu’a déclaré Charlotte Baelde, nouvelle déléguée spéciale de l’exécutif régional, à l’occasion de sa première intervention lors du Conseil régional des 22 et 23 septembre ».

Son intervention est à retrouver en vidéo ici.

 

Didier Dousset a quant à lui salué le lancement du projet de Campus de l’économie-touristique Paris Val d’Europe :

« Madame la Présidente, Madame la Déléguée spéciale, Chère Charlotte,

Le tourisme en Île-de-france connaît une période difficile. Après une fin d’année 2015 compliquée, la tendance s’est poursuivie au premier semestre 2016 avec la perte d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires depuis le mois de janvier.

Après l’annonce d’un soutien exceptionnel, la création d’un véritable cluster du tourisme au sein de l’Ouest seine-et-marnais redonne des perspectives à un secteur essentiel à l’activité économique francilienne : près de 400 000 emplois directs selon l’INSEE, et 39 milliards de consommation touristique en 2015.

Il constituera, avec le CRT, un puissant outil de prospective et d’anticipation des évolutions du tourisme, en particulier du tourisme international.

Ce projet permettra d’orienter davantage de jeunes Franciliens vers les métiers du tourisme qui souffrent de trop nombreuses offres d’emplois non pourvues.

Les formations présentes au sein du campus couvriront en effet l’ensemble du spectre de la consommation touristique : hôtellerie, restauration, nouvelles mobilités, relations commerciales et tourisme d’affaires.

Nous nous réjouissons aussi que ce nouvel outil s’intègre parfaitement dans la nouvelle politique régionale de formation et de développement économique en favorisant :

  • l’émergence d’un nouveau pôle d’excellence,
  • le développement de l’apprentissage
  • et en approfondissant la politique du guichet unique pour l’orientation et la formation professionnelles.

Enfin, la méthode dont vous avez fait preuve témoigne d’un réel souci d’écoute des territoires.

Efforçons-nous de continuer à soutenir si rapidement les projets portés par les acteurs locaux, à l’image de ce que vous faîtes aujourd’hui pour les acteurs publics et privés du Val d’Europe.

Je vous remercie »

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email