« Le budget de 2017 devra affirmer le soutien de la Région aux acteurs de l’agriculture Bio francilienne »

A l’occasion de la Commission permanente du Conseil régional Ile-de-France du 16 novembre, les élus MoDem du groupe CD ont réaffirmé leur attachement au développement de l’agriculture biologique francilienne.

Intervenant sur un rapport concernant les affectations de subventions aux différents acteurs de l’agriculture bio francilienne, le groupe CD a alerté l’exécutif régional sur la baisse de subventions à plusieurs structures du pôle ABIOSOL, partenaire de la Région dans le cadre des Plans Bio Etat-Région depuis 2009. En effet, alors que les financements pour les Chambres d’agricultures sont revus à la hausse, les subventions pour le réseau AMAP IDF (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) et du GAB IDF connaissent une baisse d’affectation en cette fin d’année 2016. « Terres de Liens IDF » qui achète des terres agricoles pour y installer des paysans bio, ainsi que « Le Champs des Possibles » qui forme et accompagne des paysans bio, ont quant à elles vu leurs subventions supprimées. Le groupe CD a donc rappelé son attachement aux actions – dont l’efficacité est avérée – menées par ces acteurs de l’agriculture biologique et s’est déclaré en faveur d’un rééquilibrage des subventions lors du budget 2017. En effet, les élus MoDem ne souhaitent pas opposer les différents types d’agriculture entre elles et espèrent que le budget proposé en janvier permettra d’accompagner tous les acteurs œuvrant pour le développement du Bio francilien.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email