Communiqué : Le groupe MoDem au Conseil Régional Ile-de-France rappelle son attachement au développement de l’agriculture biologique

Le groupe MoDem au Conseil Régional Ile-de-France rappelle son attachement au développement de l’agriculture biologique

Depuis l’installation de la nouvelle mandature, le soutien que devrait apporter la Région à l’ensemble des acteurs de l’agriculture biologique francilienne est une priorité majeure pour le groupe du Centre et des Démocrates (MoDem). En effet, si l’Ile-de-France est la première région de France en matière de consommation de produits bio, elle reste dernière en production.

A l’occasion de la Commission permanente de novembre, le groupe MoDem avait déjà rappelé son attachement à l’accompagnement du secteur associatif bio en interpellant l’exécutif sur les baisses d’affectations touchant le pôle « Abiosol », acteur majeur pour le développement du Bio sur le territoire francilien. Ainsi, la non-reconduction de subventions pour « Les Champs des Possibles » dont les actions de terrain en matière de formation et d’installation ont largement contribué à dynamiser l’implantation d’une agriculture différenciée en Ile-de-France et « Terres de Liens », viennent considérablement fragiliser l’activité de ces associations. Le groupe CD s’était également étonné de la diminution des financements accordés pour le réseau des « AMAP » et pour le « GAB IDF » alors que les crédits alloués aux chambres d’agriculture sont eux en augmentation.

A l’occasion du débat d’orientation budgétaire pour 2017, le groupe CD a rappelé que s’il ne convenait pas d’opposer entre eux les différents modèles agricoles, force était de constater qu’un certain déséquilibre budgétaire était apparu en cette fin d’année 2016. Sensible à la cause de l’agriculture bio, l’exécutif a indiqué que le budget de janvier sera l’occasion de réaffirmer l’engagement de la Région envers la filière, notamment en proposant un budget en hausse, passant de 1,15 M à 1,55 M d’euros. Pour ce qui est du bio dans les cantines scolaires, l’exécutif annonce une augmentation des crédits, passant de 900 000 à 1,2 M d’euros.

Le groupe du Centre et des Démocrates prend acte des annonces de l’exécutif visant à proposer un budget équilibré, ambitieux et respectueux de tous les acteurs qui font l’agriculture francilienne.

A l’occasion de l’examen du budget, les élus MoDem rappelleront leur soutien au pôle « Abiosol » et proposeront la mise en place d’un grenelle de l’agriculture francilienne afin de réunir autour de la table tous les acteurs du secteur et relever, ensemble, les grands défis de demain.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email