Communiqué – Budget 2017 : Le MoDem quadruple le budget destiné à l’achat de terres agricoles (AEV) en Ile-de-France

Communiqué – Budget 2017 : Le MoDem quadruple le budget destiné à l’achat de terres agricoles (AEV) en Ile-de-France

 

Depuis leur élection, les élus MoDem plaident pour que davantage d’agriculteurs bio s’installent en Ile-de-France. En 2015, la part du bio francilien représentait 2% de la surface agricole, soit moitié moins qu’au niveau national.

Lors de l’examen du budget 2017, le groupe MoDem a obtenu un quadruplement des acquisitions de foncier par l’AEV destinées à l’agriculture (+300%).

« Face au risque de mitage du foncier agricole, nous avons obtenu le renforcement de l’aide aux agriculteurs franciliens en permettant à l’Agence des Espaces Verts d’acquérir davantage de foncier destiné à l’agriculture et ainsi lutter contre le mitage des terres agricoles » explique Didier DOUSSET, vice-président de la Commission environnement.

« Ces actions seront particulièrement utiles pour les jeunes agriculteurs qui souhaitent s’installer en Île-de-France. Les achats de terres agricoles participeront également au programme d’installation de producteurs de l’agriculture biologique afin de rattraper le retard pris par la Région en la matière » a ajouté le maire du Plessis-Trévise lors de la défense de cet amendement

Cette nouvelle avancée complète les actions défendues par le groupe pour ce budget :

  • Augmentation de 300 000€ de l’aide au bio dans les cantines des lycées franciliens
  • Hausse de 50% de l’aide à l’installation des nouveaux agriculteurs bio

En 2016, déjà, le Groupe des élus du Centre et des Démocrates a obtenu, à l’unanimité des élus régionaux, la prise en compte de l’agriculture biologique dans la stratégie économique régionale pour 2021. Ils avaient également été à l’initiative d’une mise en réserve de 20% du fonds régional d’aide d’urgence agricole pour les agriculteurs utilisant leurs propres semences.

Bruno MILLIENNE a quant à lui profité de l’examen du budget agriculture pour demander la réunion d’un « véritable Grenelle de l’Agriculture francilienne pour élaborer – collectivement et dans le respect des modes de production de chacun – un pacte régionale agricole ambitieux, compétitif et durable ».

L’élu de Jumeauville (Yvelines) a également rappelé que le groupe du Centre et des Démocrates serait « particulièrement attentif à la répartition des crédits alloués », souhaitant que «  tous les acteurs de l’agri-bio d’Ile-de-France puissent en bénéficier et notamment ceux du pôle Abiosol ».

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email