« La pratique sportive en milieu scolaire doit être encouragée et développée »

A l’occasion des débats du Conseil régional des 9 et 10 mars, Sandrine LAMIRE s’est félicitée de la politique régionale en faveur de la promotion de la pratique sportive en Ile-de-France. La présidente de la Commission Santé a également défendu un amendement visant à développer et encourager la pratique du sport dans les lycées franciliens.

« Madame la Présidente, mes chers collègues,

La politique sportive régionale entamée en 2016 a été marquée par un plan de rénovation des équipements franciliens, élément structurant de l’aménagement du territoire et qui représente un véritable atout pour le dynamisme de nos territoires

L’Ile-de-France est propice à l’émergence de nouvelles pratiques sportives et regorge de talents. C’est pourquoi au travers de ce deuxième volet, vous nous proposez de concentrer nos efforts sur celles et ceux qui font « vivre » le sport et permettent de faire émerger et connaître de nouvelles disciplines sportives.

Dans le cadre de ses compétences, la région agit déjà auprès des collectivités en soutenant les clubs et associations, l’organisation et la promotion de manifestations sportives. Cette capacité d’intervention favorise les synergies et permet d’intégrer définitivement le sport comme vecteur du développement des territoires.

Cependant, certaines disciplines sportives peinent à se développer par manque de visibilité, de promotion et bien évidemment de financement. C’est pourquoi la région se veut exemplaire et vise dans sa nouvelle politique à soutenir les sportifs ou clubs à disciplines émergentes qui risquent de disparaitre faute de financement.

Vous avez fait du handisport, de la promotion du sport amateur et de la pratique féminine du sport l’une de vos priorités car, nous le savons tous, elles ne sont pas assez visibles et développées en IDF. Il faudrait néanmoins compter sur les médias pour promouvoir la diffusion des épreuves sportives féminines et handisport car aujourd’hui 85% des retransmissions sont exclusivement consacrées aux sports masculins.

Le sport porte un ensemble de valeurs que nous cherchons à développer et à mobiliser. Nos athlètes sont effectivement les meilleurs ambassadeurs pour porter ces valeurs auprès de notre jeunesse.

De plus, nos sportifs franciliens de haut niveau font la fierté de notre région, il nous faut les accompagner dans leur reconversion post carrière car ils ne sont pas toujours armés pour la préparer.

Enfin, parce que nous croyons que la pratique sportive en milieu scolaire doit être encouragée et développée, nous vous proposerons un amendement dans dans ce sens.

Je vous remercie. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email