« L’Ile-de-France renforce l’accès aux loisirs et aux vacances pour les Franciliens, notamment les plus fragilisés »

Conseil régional des 9 et 10 mars : Sandrine LAMIRE a salué la politique volontariste de la majorité en matière d’accès aux loisirs et aux vacances. Retrouvez son intervention :

« Madame la Présidente, mes chers collègues,

La politique régionale a été marquée dès 2016 par une volonté de favoriser la pratique sportive du plus grand nombre. Le rapport qui nous est présenté aujourd’hui témoigne de la volonté de notre majorité de poursuivre cet effort dès ce début d’année aux travers, notamment, des Iles de loisirs qui, je le rappelle, accueillent chaque année pas moins de 4 millions de visiteurs.

C’est pourquoi la région entend y élargir son offre d’activités sportives, éducatives et y intégrer un volet culture.

En effet, la culture et les loisirs encouragent la mixité, la création du lien social, la réduction des inégalités ainsi que les échanges intergénérationnels et interculturels.

Le rôle de la région est de contribuer à offrir aux différents publics, notamment les plus fragilisés, un accès aux loisirs. Le dispositif des tickets loisirs, par le biais d’appels à projets, ciblera encore mieux ces publics, encouragera la fréquentation des îles de loisirs en basse saison et renforcera nos partenariats avec les associations sportives.

Bien que cela ne relève pas d’une compétence régionale, nous réussissons une nouvelle fois à apporter notre pierre à l’édifice sur le volet social en favorisant les séjours dans les iles de loisirs et en dehors de l’Ile de France pour les familles en forte précarité. Nous groupe salue l’extension des publics bénéficiaires : orphelins mineurs, franciliens hospitalisés mineurs, femmes victimes de violences,… qui leur permettront de partager un moment privilégié loin des préoccupations du quotidien. Je pense aussi à la politique volontariste d’investissement que nous menons dans ces lieux afin de permettre leur sécurité et accessibilité pour toute personne en situation de handicap ou à mobilité réduite.

Ces nouvelles actions viendront donc s’ajouter à la création du fonds régional de soutien et de solidarité des familles créé en 2016 pour l’aide au départ en famille hors IdF.

Pour conclure, notre groupe salue la complémentarité de l’offre faite par Farida Adlani et Patrick Karam car ces actions combinées vont permettre aux familles les plus démunies de rompre avec l’isolement social.

Je vous remercie. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email