« La Région prend ses responsabilités pour sauver le parc de la Poudrerie »

Didier DOUSSET, membre de la commission environnement, se félicité de l’engagement de la Région pour sauver le parc de la Poudrerie en Seine-Saint-Denis. Il a appelé à ce que tous les acteurs concernés parviennent à définir un projet viable et pérenne pour cet espace naturel.

 

« Merci Madame la Vice-présidente et Mme la Présidente pour votre bel engagement dans le Parc de la Poudrerie, véritable poumon vert pour les Séquano-Dionysiens.

Et je sais combien ce Parc tient à des élus locaux comme Farida ADLANI qui elle aussi se bat pour mobiliser les acteurs.

Car malheureusement nous assistons à une double défaillance du Département et de l’Etat qui ont tous deux considérablement réduit leur contribution à l’entretien du Parc de la Poudrerie.

Dans ce contexte, la Région a pris ses responsabilités dégageant 450 000 € en 2016 pour ne pas mettre en péril le Parc. 

Je salue ainsi l’extension d’un an de cette nouvelle convention. Nous espérons de tout cœur que ce profond engagement de la Région sera payant afin de préserver ce patrimoine exceptionnel.

Je me permets aussi de vous alerter sur la situation de Villepinte. La ville s’est vue confiée le centre nature de Villepinte, fermé car pollué, et la halle de Villepinte, fermé pour risque d’effondrement. 

Le rapport d’expertise estime à plus de 120 000 euros les travaux nécessaires alors que l’Etat ne propose que 50 000 euros pour la dépollution, soit 3 fois moins que l’estimation !

L’Etat ne doit pas faire porter le fardeau financier des rénovations sur le dos de la Région et des collectivités ! 

C’est pourquoi, nous élus, nous serons très attentifs à ce que l’Etat soit à la hauteur de ses responsabilités ! 

Je pense sincèrement que tous les acteurs locaux ont pour désir commun de sauver ce parc de la Poudrière. 

Je vous remercie. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email