La Région vote une aide pour la rénovation de lycées privés

Béatrice LECOUTURIER, présidente de la commission éducation du Conseil régional Ile-de-France s’est félicitée du vote d’une aide dédiée à la rénovation de lycées privés sous contrat d’association. Retrouvez son intervention :

 

« Madame la présidente,

Madame la vice présidente,

La liberté d’organiser et de dispenser un enseignement est une liberté constitutionnelle rappelée dans la loi Debré du 31 décembre 1959.

Alors que la majorité régionale précédente de Mr Huchon avait supprimé en 2012 les aides sociales aux lycées privés sous contrat, vous avez souhaité madame la présidente remettre en place très rapidement dès avril 2016 ce dispositif régional d’aides sociales et de sécurisation des lycées privés.

Notre groupe Centre et Démocrate vous a apporté son soutien plein et entier pour cette mesure juste, bonne et équitable respectant ainsi la liberté de choix des familles franciliennes.

Dans un esprit de logique, notre groupe vous apportera de la même façon toute son adhésion à ce rapport cadre qui vise à prolonger l’action de la région en faveur de l’investissement dans les établissements privés.

Les travaux de rénovation, de remise aux normes et d’extension des capacités d’accueil des établissements privés seront à présent éligibles à des dotations régionales dans une enveloppe budgétaire de 2 millions d’euros.

Pour les esprits chagrins, il est utile de souligner que ce dispositif 2 millions d’euros s’inscrit dans un budget régional Education de près de 5 milliards d’euros et qu’en Ile de France, ce sont près de 90 000 lycéens qui sont scolarisés dans 192 établissements privés sous contrat soit près de 20% des lycéens franciliens.

C’est l’occasion aussi de rappeler dans cette enceinte que l’enseignement privé a toute sa place dans l’univers éducatif de notre pays, qu’il n’est pas en opposition à l’enseignement public mais complémentaire, qu’il est respectueux de la condition sociale des parents aux revenus modestes qui font le choix de mettre leur enfant dans un établissement privé en adoptant très souvent une grille tarifaire selon les revenus des parents, qu’il apporte une richesse et une différence dans l’offre éducative qu’il convient de respecter.

Dans un souci de traitement équitable de tous les lycéens à travailler dans de bonnes conditions dans des locaux accueillants et sécurisés, au nom de la liberté de choix des parents à inscrire leur enfant dans le privé nous voterons favorablement ce rapport madame la présidente.

Je vous remercie« 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email