Semences fermières : le groupe MoDem obtient un soutien exceptionnel aux producteurs de céréales franciliens

A l’occasion de la séance plénière du Conseil régional d’Ile-de-France des 18 et 19 mai, les élus MoDem ont obtenu l’octroi d’une aide supplémentaire exceptionnelle pour les céréaliers franciliens. Une avancée qui s’inscrit dans la continuité de l’action du groupe Centre et Démocrates (CD) en faveur de l’agriculture francilienne et notamment dans le soutien aux filières biologiques et locales.

Lors de la séance du 23 septembre 2016, le Conseil régional a approuvé un dispositif de soutien exceptionnel à l’achat de semences certifiées, en réponse à la situation rencontrée par les exploitations franciliennes de grandes cultures confrontées à une moisson catastrophique à la suite de plusieurs inondations. Le groupe MoDem avait alors obtenu qu’une mise en réserve de 20% de l’aide globale puisse venir accompagner le triage à façon des céréales de printemps pour les producteurs de céréales d’hiver qui n’auraient pas bénéficier de l’aide à l’achat de semences certifiées.

Le MoDem se félicite donc du rapport présenté à l’occasion du Conseil régional du 18 mai qui, vient concrétiser cet engagement en créant une aide d’ 1 million d’euros pour le triage à façon des céréales de printemps (orge, blé, sarrasin, triticale, épeautre, quinoa), soit 15€ / hectare d’exploitation.

Pour Bruno MILLIENNE, membre de commission agriculture et ruralité, « cette subvention exceptionnelle permet un rééquilibrage des aides en apportant un soutien appuyé aux producteurs ayant recours au triage à façon ». Pour l’élu des Yvelines « les semences fermières ont un intérêt écologique certain tant elles permettent de limiter le recours aux insecticides et produits phytosanitaires ; ne pas soutenir les agriculteurs qui fournissent cet effort n’aurait pas été un bon signal envoyé au monde paysan soucieux de l’impératif environnemental ».

Soucieux d’accompagner le développement d’une agriculture saine pour l’environnement, le groupe MoDem soutient également les acteurs du Bio et du local en Ile-de-France. En effet, après avoir obtenu en augmentation de 35% des aides dédiées aux acteurs de l’agriculture durable et de proximité, notamment pour les AMAP et le GAB IDF, le groupe MoDem, par la voix de son président Yann WEHRLING, s’est félicité d’avoir convaincu l’exécutif régional – lors de la commission permanente du 17 mai – d’augmenter de 25 000 euros l’aide octroyée à Champs des Possibles, acteur incontournable du Bio en Ile-de-France.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email