La solidarité à l’égard des enfants victimes de violence quelqu’elles soient doit être notre priorité

Pascal Giafferi a réagi au nom du Groupe MoDem suite à la proposition du Groupe UDI d’un plan régional d’aide aux enfants victimes de violences conjugales. 

 

Monsieur Le Président,
Je tenais à vous remercier pour l’objet de la délibération que vous présentez aujourd’hui à notre assemblée. Je ne reviendrai pas sur le détail des chiffres et des constats évoqués. Ils sont clairs, révélateurs et font froid dans le dos.
C’est sans surprise pour vous que nous voterons ce texte et cette délibération sans état d’âme. Plutôt que d’aborder notre intervention sous un angle technique, froid, je préfère vous dire que l’évocation de ces sujets provoque chez nous dégoût et consternation. Ces violences sont humainement inacceptables. Elles concernent les femmes en très grandes majorité comme par hasard et comme si le caractère abject de ces violences n’était pas assez fort, vous nous alertez justement sur
les conséquences de ces attitudes épouvantables sur les enfants, co-victimes de ces violences conjugales misérables qui ne peuvent être banalisées.
Alors, Monsieur Le Président, Oui évidement il convient de mieux protéger et accompagner les enfants co-victimes de ces violences. Oui, les initiatives de nos collègues Marie-Pierre BADRE, Clotilde DEROUARD et votre attitude responsable et sensible sur ces sujets, Madame La Présidente, rejaillissent sur nous tous et la dignité de vos attitudes nous rend fiers.
Monsieur Le Président, Le Groupe du Centre et des Démocrates sera toujours aux cotés de celles et ceux qui agissent pour lutter contre ces drames qu’il convient de ne pas banaliser. Aujourd’hui, cet acteur c’est votre groupe, Monsieur Le Président, et nous sommes donc au soutien.
Au moment où je prononce ces mots, je pense à ces femmes et à ces enfants avec émotion et compassion et je voudrais que nos actions et que cette solidarité d’hommes, de femmes et de responsables politiques contribuent à changer simplement mais véritablement les choses.
Je vous remercie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email