Le groupe CD soutient 3 grands projets d’aménagement dans le cadre du Grand Paris.

Huguette Fouché est intervenue en séance plénière pour présenter l’avis de la région et du groupe Centre et Démocrates sur trois projets d’aménagement dans le cadre du Grand Paris. Ces projets vont changer et améliorer la vie des Franciliens par des modifications structurantes.

 

Madame la Présidente, Madame la Vice Présidente,

Ce rapport présente trois projets qui vont changer et améliorer la vie des Franciliens par des modifications structurantes.

Pour le premier projet : Face à la crise du logement (800 000 personnes cherchent un logement en Ile de France) le groupe Centre et Démocrates soutient les mesures permettant d’apporter des réponses responsables et rapides.

Le groupe s’était déjà exprimé en ce sens suite aux derniers rapprochements entre aménageurs  car rappelons que la complexité croissante des opérations immobilières nécessite l’adaptation de structures publiques d’aménagement.

C’est pourquoi si nous accueillons favorablement le rapprochement entre l’EPA ORSA et Grand Paris Aménagement, nous attendons désormais de ce dernier des choix de construction ambitieux et durables.

Concernant le deuxième projet de Citallios, on ne peut que se féliciter de sa mise en œuvre puisqu’il permet reconnecter le quartier de la Coudraie à Poissy, aujourd’hui en pleine mutation, avec le centre-ville de Poissy et de mettre ainsi un terme à l’enclavement de cet ancien quartier ouvrier.

La Coudraie comptera à l’horizon 2020 environ 900 logements et œuvrera en faveur d’une plus grande mixité sociale grâce à ses 30% de logements sociaux. De plus, une partie du Parc sera disponible en accession à la propriété, la création d’une crèche de 60 berceaux ou encore une salle polyvalente figurent également dans ce projet qui va fournir un niveau d’équipement que beaucoup de villes vont envier.

Enfin le dernier projet montre et démontre la volonté de Valérie Pécresse et de son équipe de mutualiser les moyens, démarche que nous soutenons. Il faut éviter la dispersion des subventions régionales et des financements croisés. Notre groupe soutient donc le désengagement de la Région de l’Atelier international du Grand Paris.

La refonte des structures régionales va ainsi renforcer le rôle de l’IAU, dans ses prochains programmes de travail notamment en matière d’attractivité internationale.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email