L’amélioration des conditions de transport dans le métro et le RER se fait sentir. Il était temps

Huguette Fouché a réagi pour le groupe du Centre et des Démocrates à la communication sur les transports au cours de la séance plénière



 

« Madame La Présidente

Monsieur Le Vice-Président

Les transports en Ile de France sont un sujet sensible, voire très sensible et impactent le quotidien de plus de 8,3 millions de voyageurs.

La promesse de 100% de rames neuves ou rénovées d’ici la fin de la mandature doit être tenue. Cela commence à se voir avec 152 rames déjà livrées. L’amélioration des conditions de transport dans le métro et notamment dans le  RER avec les rames à étage se fait déjà sentir. Il était temps.

Mais le déplacement des Franciliens se fait aussi en bus et l’arrivée des bus hybrides plus propres  doit être poursuivie. Il faut faire plus que 9%, car cela s’entend et se respire.

Il faut continuer à développer l’offre de bus des Franciliens, de tous les Franciliens et notamment les oubliés que sont tous ceux qui habitent dans nos campagnes. Il y a encore beaucoup d’attente notamment dans les Yvelines, département trop longtemps laissé pour compte.

Continuons, continuez monsieur le Vice-Président à poursuivre et faire évoluer le schéma directeur des gares. Il faut toujours penser au Francilien qui vient en voiture ou en bus jusqu’à la gare, car il n’a pas d’autres choix.

Nous avons voté en juin 2016, une délibération sur  la carte Navig’Air. Les outils numériques peuvent et doivent être mis au service de la qualité de l’environnement pour une mise en place de points de fidélité transformables en services ou avantages. Tout doit être mise en œuvre pour fidéliser, aider le Francilien  à avoir un comportement responsable pour ses différents modes de transports.

Il y a une grosse attente du développement du plan covoiturage de courte distance qui vient d’être lancé par Valérie Pécresse cette semaine. Il faut effectivement innover, trouver des partenaires et penser aussi à la qualité de l’air et de l’environnement en diminuant le pendulaire. Les zones rurales où sont déjà mis en place des plateformes de covoiturage ont besoin d’un coup de pouce (reso-pouce à développer) avec l’arrivée de nouvelles plateformes comme BlablaLines et IdVroom.

Comme nous le constatons tous le chantier est en bonne voie, le défi à relever est immense. Continuez, continuons à tenir les promesses faites. Les franciliens les attendent, nous attendent.

Je vous remercie »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email