Yann Wehrling interroge l’exécutif régional sur les révélations de l’ONG Robin des Bois

Lors de la question d’actualité du 23 novembre, Yann Wehrling a interrogé, au nom du groupe CD, Valérie Pécresse sur les révélations de l’ONG Robin des Bois sur de possibles pollutions des sols dans des lycées franciliens



« Madame la Présidente,

Récemment, l’ONG Robin des Bois a publié un constat alarmant au sujet de la pollution des sols sur lesquels sont installés un certain nombre d’établissements scolaires franciliens pour des raisons historiques (réutilisation d’anciens sites industriels par exemple).

Basant son étude sur un diagnostic du Ministère de l’Environnement réalisé en 2012  et publié suite à un recours devant la commission d’accès aux documents administratif, l’ONG estime que 9 lycées franciliens pourraient faire l’objet d’une surveillance renforcée et 2 nécessiteraient des mesures d’aménagements et de précautions d’usage.

Notre politique depuis notre élection fut de lancer un plan d’investissement ambitieux pour les lycées : non seulement pour construire des places nouvelles, mais aussi pour garantir des conditions d’études satisfaisantes à chaque lycéen. 

La diffusion de ces informations préoccupantes interroge les élèves, leurs parents, les agents et les enseignants. Elles doivent aussi nous alerter, en temps que décideurs politiques, sur notre responsabilité.

C’est pourquoi nous vous demandons, madame la présidente, si les services ont pu vérifier ces informations et si des actions sont entreprises en matière de surveillance, d’information des publics concernés et de réduction des risques dans les lycées franciliens.

Je vous remercie »

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email