Intervention de Pascal Giafferi sur la politique de ressources humaines de la région

Pascal Giafferi est intervenue en séance plénière du 24 novembre sur le rapport portant sur les dispositions relatives aux ressources humaines de la région



 

« Madame la Présidente,

 

Madame la Vice-Présidente,

 

Ce rapport, sous forme de bilan alors que cette mandature a commencé il y a à peine deux ans, est important et instructif. La politique des ressources humaines est souvent politiquement et socialement considérée comme délicate et les éléments des mesures que vous nous présentez aujourd’hui sont d’autant plus révélateurs.

 

La région a, depuis décembre 2015, sanctuarisée les postes et les effectifs dans les lycées. Sans revenir en détail sur les chiffres, nous notons avec intérêt que l’effort sera poursuivi tout au long de cette mandature. Toujours dans les lycées, chaque fois qu’il le sera possible, la Région essaiera de dé-précariser les postes en les rendant contractuels à temps plein aux fins de titularisation.

 

Les signatures de 4 accords-cadres cette année avec les partenaires sociaux permettent à la région de valoriser le parcours syndical et d’augmenter l’attention autour du handicap, du bien être au travail et de l’égalité femmes-hommes. Enfin, et toujours dans les lycées, la politique de recrutement sera attentivement orientée vers le rajeunissement des effectifs. La volonté de réduire le taux d’absentéisme, Madame la Présidente, sera forcément appréciée des franciliens qui supportent difficilement ce type de dysfonctionnement.

 

Pour ce qui est du siège, l’établissement d’un nouvel organigramme régional et la nouvelle approche du travail qui coïncidera et se concrétisera à l’occasion du déménagement du siège de la Région valorisera l’autonomie, la confiance et l’esprit de responsabilité des agents. Enfin, la généralisation du télétravail pour les agents volontaires et un dialogue social renforcé sont des mesures appropriées et opportunes.

 

Bien sûr, Madame la Présidente, la Région, comme toutes les collectivités territoriales, subit un contexte budgétaire tendu et contraignant. Une des adaptations indispensables consiste au non remplacement des départs à la retraite pour les agents du siège. Cette mesure est nécessaire ainsi que les réflexions d’optimisation des moyens que vous avez évoqué.

 

C’est en ayant analysé avec objectivité et sens des responsabilités ce rapport et les mesures qui le composent, Madame la Présidente, que le groupe Centre et Démocrate vous apportera son soutien.

 

Je vous remercie. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email