Intervention de Pascal Giafferi sur le plan de déplacements de l’administration

Pascal Giafferi est intervenu en séance plénière le 24 novembre 2017 sur le plan de déplacements de l’administration



« Madame La Présidente,

 

Madame La Vice-Présidente,

 

Le Plan de déplacement qui nous est présenté à l’instant est une obligation. Le déménagement souhaité et prochainement réalisé est une occasion idéale pour revoir la politique régionale de déplacement des agents.

 

Les différentes possibilités offertes par les transports en commun (le métro, le RER, les bus et le tramway) sont une chance et les représentants du personnel l’ont bien compris puisqu’ils ont adopté en majorité ce plan de déplacement de l’administration.

 

Les mesures de ce même plan sont adaptées :

 

Une meilleure information sur les transports en commun, le développement très volontaire de l’usage du vélo, la responsabilisation des usagers de la voiture et enfin, la limitation des déplacements professionnels grâce, en particulier, au télé- travail. Toutes ces mesures sont simples et de bon sens.

 

Permettez-moi, Madame La Présidente, Madame la Vice-Présidente, de rajouter à mon propos quelques suggestions en plus de ces mesures.

 

D’abord, nous pensons que ce plan pourrait également inciter les lycéens et les organismes associés à adopter la même démarche qui vise à développer les mobilités professionnelles douces.

 

En second lieu, nous pourrions aller plus loin que ce qu’impose la loi et ce plan de déplacement pourrait être élargi aux élus régionaux par des incitations à se rendre au siège de la Région, à Saint-Ouen, en utilisant des modes de transport vertueux.

 

Et enfin, l’animation des cercles d’agents cyclistes ou ceux qui pratiquent le covoiturage est très importante et pourrait être complétée de manière motivante par un système de fidélisation tel que celui que notre groupe avait présenté en juin 2016 sous l’appellation NAVIG’AIR, qui avait été largement adopté et qui semble promis à un avenir intéressant.

 

Voici donc, Madame La Présidente, Madame La Vice-Présidente, nos réflexions sur ce rapport que nous voterons sans problème.

 

Je vous remercie. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email