Navig’Air – Une première expérimentation en 2019

En 2016, le conseil régional d’Ile-de-France avait adopté à une large majorité notre rapport sur Navig’Air, la carte Navigo dotée de points verts. Ce projet vise à inciter les Franciliens à avoir une utilisation plus respectueuse de l’environnement des transports en privilégiant les transports en commun. Le but est de permettre aux détenteurs de cette carte de cumuler des points qui seraient échangeables chez des partenaires ou, autre possibilité, en réductions sur des trajets.

Depuis un travail de fond est réalisé pour définir les modalités pratiques de cette expérimentation et mesurer les contraintes techniques.

Le 14 février 2018, lors du conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Ile-de-France, un rapport sur la modernisation de la billettique a été adopté. À cette occasion, Didier Dousset a déposé un vœu demandant une expérimentation dans les meilleurs délais de Navig’Air en s’appuyant sur cette modernisation de la billettique qui va enfin permettre aux transports franciliens de proposer un service équivalent à ce qui se fait dans les principales métropoles du monde et, progressivement, l’extinction du ticket magnétique.

Ce vœu a été adopté à l’unanimité ! Soulignant ainsi le consensus trans-partisan sur la nécessité de faire évoluer les pratiques en terme d’utilisation des transports en commun en Ile-de-France et de récompenser les Franciliens qui contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et à la désaturation du réseau en privilégiant les heures creuses pour se déplacer.

À la suite du conseil d’administration, un comité exploratoire présidé par Yann Wehrling s’est réuni et a entériné le principe d’une expérimentation courant 2019, en parallèle du lancement du service de post-paiement, sur le réseau de bus de la grande couronne.

Ce 14 février Navig’Air a connu une avancée considérable vers sa mise en oeuvre concrète. Lentement mais surement ce dispositif majeur de notre action au conseil régional, en lien avec notre volonté d’améliorer la qualité de l’air en Ile-de-France, prend forme et avec lui une des promesses de notre groupe politique lors de la campagne des élections régionales.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email