Voeux 2019 – Faire de l’Île-de-France une région à visage humain

Les grandes priorités 2019 de l'Île-de-France

 

Faire de l’Île-de-France une région à visage humain en 2019

« A l’occasion des trois jours de séance budgétaire,  les élus du Mouvement Démocrate ont travaillé à ce que les grandes priorités du Conseil régional pour 2019 prennent en compte le quotidien des Franciliens. Pour la première fois depuis 15 ans, les dépenses d’investissement seront supérieures aux dépenses de fonctionnement grâce à une réduction des coûts de structure. Nous continuerons ainsi de rattraper les retards qui avaient été pris pour les transports du quotidien, l’enseignement, et la transition énergétique.

Nous sommes également fiers que ces efforts soient réalisés tout en améliorant la situation financière de la région et en réduisant le recours à l’emprunt.

Je vous invite à retrouver ci-dessous les grandes priorités régionales pour 2019 ainsi que les avancées obtenues par vos élus. 

Avec l’ensemble des élus du groupe du centre et des démocrates, nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos proches, une très belle année 2019.« 

Béatrice Lecouturier, présidente du groupe du centre et des démocrates

1. Garantir l'égalité des chances

Le budget consacré aux lycées augmentera de 21% par rapport à 2018 pour lancer de nouvelles constructions et rénovations de lycées partout en Île-de-France. Sandrine Lamiré-Burtin, nouvelle déléguée spéciale à l’orientation, a obtenu en séance le lancement d’une grande stratégie régionale de l’orientation tout au long de la vie dont l’enjeu sera de lutter contre toutes les formes d’inégalités ou d’autocensure qui sont trop souvent à l’œuvre dans les choix d’orientation. La Région cherchera également à valoriser l’image de l’enseignement professionnel et à assurer son excellence grâce à un coup d’accélérateur pour les Campus des métiers et des qualifications déployés en Île-de-France par Charlotte Baelde.

1. Garantir l'égalité des chances-2

Les élus du Mouvement Démocrate ont défendu le projet d’une région solidaire qui accompagne les plus fragiles dans leur insertion sociale et professionnelle. Le budget dédié aux solidarités supervisé par la vice-présidente MoDem Farida Adlani est ainsi en hausse de 5 millions d’euros avec pour priorités la forte résorption des déserts médicaux, le développement des modes de garde de la petite enfance et le déploiement d’un vaste réseau d’innovations sociales. Sur ce dernier point, Philippine Laniesse est missionnée par Valérie Pécresse et rendra ses préconisations en début d’année. Depuis le déménagement du siège de région à St Ouen, auquel fut attentif Pascal Giafferi, les économies générées permettent de participer à la résorption des inégalités sociales et territoriales. En 2019, Thi Hong Chau Van travaillera à la mise en œuvre du vœu du groupe CD adopté l’an dernier pour une meilleure intégration des étrangers en situation régulière.

 

1. Garantir l'égalité des chances-3

Le budget 2019 met l’accent sur le développement des énergies renouvelables ( +20%) ; comme notre groupe l’avait proposé, les aides régionales seront mobilisées en priorité sur des projets impliquant les collectivités et les habitants. En favorisant l’acceptabilité locale de ces projets, nous accélérons leur mise en œuvre pour parvenir à une Ile-de-France 100% renouvelable en 2050. Nous augmentons également les financements dédiés à la protection de la biodiversité, via l’agence régionale présidée par Bruno Millienne, et grâce au lancement d’un recensement participatif des arbres remarquables sous l’égide de Yann Wehrling.

Nous continuerons enfin d’investir massivement pour les transports du quotidien (prolongement des métro 4, 11, 12 et 14, du RER E, construction de nouvelles lignes de tramway, et réorganisation du réseau de bus parisiens) et pour les nouvelles mobilités (véhicules autonomes, covoiturage, autopartage, vélos, et téléphériques), autant de projets qui suivent attentivement Didier Dousset, administrateur au sein d’Ile-de-France Mobilités, et Huguette Fouché à la commission des transports.

 

1. Garantir l'égalité des chances-4

Le budget 2019 permettra de mettre en œuvre la stratégie Smart Région préparée en novembre dernier par Marie-Christine Dirringer en mutualisant le partage de données et en assurant des infrastructures numériques de pointe partout en Île-de-France. La Région intensifiera également ses efforts pour devenir la capitale européenne de l’intelligence artificielle, technologie clé pour le futur de notre économie et de nos emplois. Nathalie Elimas continuera de veiller à la bonne consommation des fonds européens en faveur de la compétitivité de notre territoire et de nos entreprises.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email