#Verbatim Politique d’achats responsables de la région Île-de-France

Retrouvez ci-après l’intervention de Béatrice Lecouturier sur le rapport 2019-001 : Politique d’achats responsables Région Ile-de-France 2019-2021, lors de la séance plénière du 20 mars 2019.

_______

« Madame la Présidente,

Monsieur le vice président,

Mes chers collègues,

Une politique de réduction des dépenses doit s’envisager en relation avec une politique d’achats responsables.

Car en effet, la politique d’achats est au cœur du fonctionnement de la région en constituant un axe important d’amélioration de sa performance économique.

L’adoption de ce nouveau schéma que vous nous proposez aujourd’hui donne une dimension sociale et environnementale à la politique des achats à la région Ile de France qui est déjà très volontariste depuis votre arrivée madame la Présidente.

Mettre en place un nouveau schéma des achats, c’est repenser la commande publique dans une autre dimension plus globale et plus complète.

Développement économique, solidarité, environnement, déontologie, 4 piliers qui vont donner corps aux achats à notre région.

La création d’une centrale d’achats régionale est tout à fait salutaire. Elle démontre là encore que notre collectivité souhaite aller plus loin dans la réduction des coûts en allant vers davantage de mutualisation des achats.

Cette centrale sera particulièrement importante pour les lycées avec une économie espérée de 10% sur les marchés de fournitures et d’équipements ou encore dans l’accès des lycées à 100% d’approvisionnement en circuits courts et 50% de produits bio en 2024.

Nous voyons bien que les bénéfices de cette politique seront nombreux :

Maîtrise des coûts, maitrise des risques sociaux, environnementaux et économiques, un avantage concurrentiel, une amélioration de l’image auprès des partenaires et des clients, un vecteur d’innovation dans le cadre de la smart région et de création de valeur de responsabilité que nous demandent de plus en plus nos concitoyens qui nous ont élus.

Enfin pour terminer Madame la présidente, notre groupe souhaiterait aller encore plus loin dans l’idée d’optimisation de la commande publique en Ile de France.

En effet, en France, les achats courants des collectivités représentent 17% de la dépense locale soit environ 50 milliards d’euros sans pour autant avoir de formation spécifique aux achats publics responsables. Nous sommes convaincus également que ce domaine doit encore progresser en matière d’évaluation et de d’innovation.

C’est pourquoi nous vous encourageons à réfléchir à réfléchir avec nos partenaires publics à la création d’une chaire universitaire dans un établissement d’enseignement supérieur dédiée aux achats responsables.

Vous l’aurez compris madame la présidente, monsieur le vice-président, nous voterons tout à fait favorablement ce rapport.

Je vous remercie »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email