#Verbatim Vente de l’ensemble immobilier des Invalides

Lors de la séance plénière du 20 mars 2019, Pascal Giafferi est intervenu pour le groupe CD sur la vente de l’ensemble immobilier des Invalides, ancien siège du conseil régional.

_

« Madame la présidente,

Madame la vice-présidente,

La Région réalise aujourd’hui une vente historique pour une collectivité locale. Historique à la concernant le montant de la vente (186 millions d’euros, soit au-dessus de l’estimation de France Domaine) mais historique aussi pour sa rapidité (12 mois après le déménagement à Saint-Ouen et avant même que les derniers services de la Région ne quittent le site).

Cela contraste par exemple avec la reconversion de l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes qui n’avait même pas été prévue avant la fin du mandat de l’ancienne majorité quatre ans après le déménagement des services.

Vous aviez, Madame la Présidente, annoncée que le produit de la vente serait réinvesti dans les actions supplémentaires adoptées dans le cadre de la Région Solidaire ce qui est le cas.

Cette vente démontre la rigueur de la gestion régionale francilienne. Les garanties obtenues par l’exécutif sur l’aménagement de logements, sur la réalisation de logements sociaux ou sur une revente éventuelle sont suffisantes pour s’assurer que les biens régionaux ne sont pas bradés et que le prix obtenu ne l’a pas été au détriment de l’intérêt des franciliennes et des franciliens.

Dès cet hiver, le bâtiment des Invalides avait été reconverti en centre d’hébergement d’urgence de la Croix-Rouge pour les femmes à la rue sortant de la maternité. Cette action est conforme à la priorité régionale pour l’année 2019 et elle doit servir à faire face aux violences spécifiques et répétées que subissent ces femmes sans-abri. Le centre devrait d’ailleurs fermer à la fin du mois de mars et l’on peut s’interroger sur le déplacement de ce centre temporaire.

Serait-il par exemple possible de le déplacer l’hiver prochain dans un des sites qui seront laissés vacants par les services à la fin 2019 ? Serait-il aussi possible de voir avec l’acquéreur du bâtiment des Invalides si les bureaux inoccupés pourraient également servir d’hébergement d’urgence avant que les travaux ne débutent ?

Je vous remercie donc, madame la Présidente, pour les réponses que vous voudrez bien nous donner. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email